ACCÈS À LA VIE PROFESSIONELLE

Les cantons sont tenus de soutenir pédagogiquement les jeunes handicapés jusqu’à la fin de la scolarité obligatoire et au plus tard jusqu’à leur 20ème année et de leur assurer un enseignement aussi intégratif que possible. Durant leur scolarité, les jeunes sont accompagnés par le corps enseignant dans le choix d’une profession et la recherche d’une place d’apprentissage. S’il s’avère qu’une place d’apprentissage dans l’économie libre est accessible sans autre soutien, c’est l’office d’orientation professionnelle officiel qui est compétent. Si au contraire un soutien supplémentaire est nécessaire au vu du handicap, le relais est pris par l’office d’orientation professionnelle de l’AI.

Différentes formations professionnelles de base sont proposées en Suisse :

  • formation professionnelle initiale avec certificat fédéral de capacité (CFC) : apprentissage ordinaire d’une durée de 3-4 ans, reconnu par l’office fédéral de la formation professionnelle (OFFT) et avec obtention d’un certificat fédéral de capacité
  • formation professionnelle initiale avec attestation de formation professionnelle (AFP) : ancienne formation élémentaire de 2 ans, reconnue par l’OFFT et avec obtention d’une attestation fédérale de formation professionnelle ;
  • apprentissage élémentaire AI : formation financée par l’AI, d’une durée maximale de 2 ans, reconnue par l’AI, mais sans reconnaissance officielle ;
  • la formation pratique (FPra) (INSOS) : type de formation élémentaire AI d’une durée de 2 ans et sans reconnaissance officielle ; obtention d’une attestation professionnelle INSOS.

La Confédération est l’autorité compétente pour la première formation professionnelle ou pour une formation de culture générale du niveau secondaire II (voir bases légales). Pour pouvoir faire appel aux prestations de l’AI, il faut être inscrit à l’office AI de son canton de domicile.

Le passage de la scolarité obligatoire au niveau secondaire II (formation professionnelle, écoles secondaires) est l’une des phases critiques du cursus de formation. C’est la raison pour laquelle des efforts sont entrepris sur le plan national pour prendre en main les problèmes identifiés et surmonter les obstacles. Ces obstacles que les jeunes handicapés doivent affronter au moment de leur accès à une formation professionnelle sont importants et risquent d’être désormais encore plus difficiles à surmonter, comme le montre entre autres la pétition « Formation professionnelle pour tous – aussi pour les jeunes handicapés ».

Autres informations :

  • Le concept du supported employment présente une autre opportunité pour continuer l’accompagnement des jeunes sur leur lieu de travail après leur première formation professionnelle. Des informations à ce sujet sont aussi disponibles sur la site internet de l’association Supported Employment Suisse (pour l'instant seulement en allemand).
  • Sur le site web du Centre suisse de pédagogie spécialisée (CSPS) se trouvent également des informations importantes la formation professionnelle des personnes en situation de handicap ou ayant des besoins éducatifs particuliers.
  • Compasso est un portail d'information pour les employeurs, il traite des questions d'intégration professionnelle.